International

Le referendum national sur le projet de nouvelle Constitution à Cuba, qui reconnaît le rôle du marché et de l'activité privée dans l'économie de l'île communiste, se tiendra le 24 février 2019, a annoncé jeudi la télévision nationale. 

Le projet sera discuté au préalable lors d'un débat populaire, organisé du 13 août au 15 novembre dans les entreprises, les écoles et universités et les quartiers, et auquel ont été conviés à participer les quelque 1,4 millions de Cubains émigrés ou exilés, une première depuis la révolution de 1959.

"Nous avons à relever à un défi très important, celui de nous préparer à participer au processus de consultation de notre Constitution et à son soutien inconditionnel le 24 février", a déclaré sur Cubavision Lazaro Arronte, un officier avec grade de major dans les Forces armées révolutionnaires (FAR) cubaines.

La date du referendum --qui correspond à l'anniversaire de la proclamation en 1976 de l'actuelle Constitution et au début de la guerre d'indépendance cubaine en 1895 contre l'Espagne-- a été également annoncée au journal du soir de la télévision nationale.

Le projet de nouvelle Constitution reconnaît le rôle du marché et de l'activité privée, mais toujours sous tutelle du Parti communiste, parti unique au pouvoir. Il a été approuvé en juillet par le Parlement.

Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, qui a succédé au pouvoir à Raul Castro le 19 avril, a assuré que, lors de la consultation populaire, "chaque Cubain pourra exprimer librement ses opinions".

La future Constitution rétablit le titre de président de la République et ceux de vice-président et de Premier ministre. Elle limitera à 60 ans l'âge pour être candidat à la présidence, et ce pour un mandat de cinq ans, avec possibilité d'un second mandat dans la foulée.

Elle ouvrira également la voie au mariage homosexuel, une des principales revendications de la communauté LGBT cubaine.