International " Je ne veux plus, d'ici la fin de l'année, avoir des femmes et des hommes dans les rues." Voilà la promesse lancée par le président français Emmanuel Macron (LREM, La république en Marche !) fin juillet 2017. Une promesse que le successeur de François Hollande n'a pas réussi à tenir et que son parti tente en vain d'occulter.

Ce lundi, un député LREM, Sylvain Maillard, s'est fait remarquer sur les antennes de RFI (Radio France internationale) à ce sujet.

Le député parisien était interrogé sur les propos du secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires Julien Denormandie, qui affirmait qu'il ne restait plus qu'" à peu près une cinquantaine d'hommes isolés en Ile-de-France" dormant dehors. Sylvain Maillard a affirmé, sûr de lui, que pour l'" immense majorité des SDF, c'est leur choix" de dormir dans la rue.

Des propos qui ont fait bondir les services d'aide aux sans-abris et des SDF eux-mêmes comme Christian Page un SDF à Paris invité à Europe 1 : " Quand on dit ce genre de conneries, ça me met en colère".



A Paris, la nuit passée, les températures sont descendues localement jusqu'à - 10 degrés.