Damas envisage de passer de l'euro au rouble pour ses échanges

AFP Publié le - Mis à jour le

International

Les banques syriennes pourraient utiliser le rouble dans leurs échanges internationaux si l'Union européenne continue de renforcer ses sanctions vis-à-vis de Damas, a averti jeudi le gouverneur de la Banque centrale de Syrie dans une interview à la chaîne Russia Today. "Si on nous impose de nouvelles sanctions, nous allons arrêter nos opérations" en euros, a déclaré Adib Mayaleh en arabe, dans une interview traduite en russe par l'agence Ria Novosti. "N'oubliez pas que nous pouvons utiliser le rouble", a-t-il affirmé, ajoutant que la devise russe, ainsi que le yuan, seraient bientôt inclus dans le bulletin quotidien de la Banque centrale sur le cours des devises étrangères.

L'Union européenne a décidé la semaine dernière d'imposer des sanctions à l'encontre d'une banque commerciale syrienne - la Commercial Bank of Syria, selon des sources diplomatiques- en raison des violations des droits de l'Homme et de la répression des mouvements d'opposition dans ce pays. Il s'agit du huitième train de sanctions de l'UE à l'encontre du régime syrien. Le bloc a déjà interdit notamment tout nouvel investissement dans le secteur pétrolier et la fourniture au pays des billets de banque qu'il faisait imprimer en Europe.

Publicité clickBoxBanner