International

Les Affaires étrangères syriennes ont mis en garde mercredi les Palestiniens contre toute entrée dans le conflit en en Syrie, leur demandant de rester éloignés des "terroristes", terme par lequel le régime désigne les rebelles, selon la télévision d'Etat.

Citant une source au sein du ministère, la chaîne affirme que "la Syrie s'opposera fermement à toute tentative de faire entrer les Palestiniens dans ce qui se passe en Syrie", les appelant à se concentrer sur la cause palestinienne.

"Toutes les factions du peuple palestinien doivent se tenir éloignées de toutes les tentatives des bandes terroristes armées", poursuit cette source, accusant la rébellion de soutenir Israël contre les Palestiniens.

Ces déclarations interviennent alors que des affrontements meurtriers se déroulent depuis plusieurs jours dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans le sud de Damas.

Des membres du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG) d'Ahmad Jibril, un allié de Damas, participent, aux côtés des troupes du régime, à ces combats, tandis que des membres du Hamas combattent avec les rebelles à Damas et dans sa région, selon des militants syriens.

Damas a longtemps soutenu le Hamas, lui accordant de nombreux avantages et facilités en Syrie, mais le mouvement islamiste a dernièrement apporté son soutien aux rebelles, dénonçant la répression menée par le régime contre la contestation, à laquelle participent les Frères musulmans, dont il est idéologiquement proche.

Lundi, les autorités syriennes ont fermé les bureaux du Hamas à Damas.