International Elle accueillait le laboratoire vétérinaire de recherches sur les virus.

En août 2000, la ministre sociale-démocrate de l’Intérieur de l’époque, Karen Jespersen, avait proposé d’enfermer les demandeurs d’asile criminels sur une île déserte pour qu’ils ne nuisent pas à la société. Une proposition qui avait suscité un énorme tollé à l’époque, clouant au pilori son auteure, isolée et contrainte de quitter son parti pour se rendre chez les libéraux.

(...)