International "Dangereux", "inutile", "liberticide" : rarement, depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, une loi aura suscité un tel rejet, de la part de l’opposition, mais aussi des professionnels des médias.

Le texte visant la "manipulation de l’information" - présenté à partir de ce jeudi à l’Assemblée sous la forme de deux propositions de loi - fait presque l’unanimité contre lui.

(...)