International La scène est digne d'un film de guerre. Des malfaiteurs, lourdement armés et cagoulés, ont semé la terreur dans une cité de Marseille. 

Haut lieu du trafic de drogue à Marseille, la cité de La Busserine était le théâtre ce lundi de "nombreux coups de feu", entendus par des habitants. "De nombreuses douilles ont été retrouvées sur place", ont indiqué des sources policières.

"Selon un témoignage, une personne aurait été enlevée par une voiture dont les occupants ont tiré en l'air à plusieurs reprises", a détaillé le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux. Les malfaiteurs ont procédé à des tirs en l'air, à l'arme de poing et à l'arme longue.

A son arrivée, le premier équipage de police a été intercepté vers 16h50 par une voiture Renault Mégane RS qui s'est mise en travers de la route et à bord de laquelle se trouvaient deux malfaiteurs

Une autre voiture de police est alors arrivée en renfort avant d’être, elle aussi, bloquée par un second véhicule où se trouvaient quatre hommes qui ont "mis en joue" les deux policiers, a poursuivi la même source. L’un des policiers a alors tiré à quatre reprises, brisant une vitre du véhicule des malfaiteurs qui ont aussitôt pris la fuite.

Aucun blessé par balle

"Aucun blessé par balle n’est à déplorer mais une personne, qui s’est présentée spontanément à la police, a été blessée à la tête par un coup de crosse porté par un malfaiteur" , a ajouté la même source, confirmant une information de La Provence.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire.