International

La cérémonie d'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis en Israël s'est ouverte lundi à Jérusalem en présence de centaines de responsables américains et israéliens, ont constaté les journalistes de l'AFP.

Cette inauguration concrétise l'une des promesses de politique étrangère les plus controversées du président Donald Trump, passant outre à la réprobation internationale et à l'indignation palestinienne.


Elle coïncide avec la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis 2014. Au moins 37 manifestants palestiniens ont été tués par des tirs israéliens lors de protestations dans la bande de Gaza.

"Aujourd'hui, nous tenons la promesse faite au peuple américain et nous accordons à Israël le même droit que nous accordons à tout autre pays, le droit de désigner sa capitale", a déclaré l'ambassadeur des Etats-Unis David Friedman à l'ouverture de la cérémonie.

© AFP