International Le Président iranien a réagi après la décision de Donald Trump de sortir de l'accord nucléaire, dénonçant "une guerre psychologique"

M. Rohani veut discuter avec les Européens, les Russes et les Chinois.

Hassan Rohani a prévenu mardi que son pays pourrait mettre un terme aux restrictions qu'il a consenties sur ses activités d'enrichissement d'uranium, après que Washington a annoncé son retrait de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015.

"J'ai ordonné à l'Organisation iranienne de l'énergie atomique de prendre les mesures nécessaires [...] pour qu'en cas de nécessité nous reprenions l'enrichissement industriel sans limite", a déclaré M. Rohani à la télévision iranienne. "Nous attendrons quelques semaines avant d'appliquer cette décision", en fonction du résultat des discussions entre Téhéran et les autres partenaires de l'accord, a-t-il ajouté.