International

Le ministère américain de la Justice a demandé jeudi à la cour d'appel de San Francisco l'abandon de la procédure sur le décret anti-immigration de Donald Trump, en expliquant que l'exécutif préférait réviser sa copie plutôt que de perdre du temps au tribunal.

"Plutôt que de poursuivre ce litige en justice, le président a l'intention d'abroger son décret et de le remplacer par un nouveau décret, grandement révisé", ont écrit les avocats du gouvernement dans un mémorandum transmis à la cour.

Une nouvelle mouture "la semaine prochaine"

Nous sommes en train de publier un nouveau décret (pour) la semaine prochaine qui protègera entièrement notre pays", a déclaré lors d'une conférence de presse M. Trump, qui avait signé un décret le 27 janvier actuellement bloqué par la justice. Ce texte fermait temporairement les frontières des Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans et aux réfugiés.