International
Les autorités sardes en ont assez des touristes qui récupèrent du sable des plages de l'île.

Comme le rapportait le Guardian la semaine dernière, les contrevenants s'exposent désormais à une amende de 3000 euros en cas d'infraction. 

Confronté à ce problème depuis de nombreuses années, la Sardaigne a décidé de prendre à bras le corps la situation et d'interdire le remplissage de bouteilles et de sacs avec du sable des nombreuses plages que compte l'île. 

L'été dernier, plus d'une tonne avait été découverte dans les bagages de différents touristes à l'aéroport de Cagliari, principale ville de l'île, et ce malgré la présence de panneaux interdisant cette pratique.

Les autorités expliquent cette décision par le fait que, bien qu'elle soit en apparence inoffensive, cette pratique est nuisible à l'environnement.

Prisée des touristes du monde entier, l'île peut aujourd'hui compter sur le soutien du ministère allemand des Affaires étrangères qui a posté sur sa page Facebook une demande pour respecter les plages sardes. "S'il vous plaît, laissez le sable où il doit être."

© Reporters