International

Trois incendies particulièrement dévastateurs ont réduit en cendres plusieurs dizaines de milliers d'hectares forestiers dans l'État américain de Californie. Un homme est décédé jeudi soir à Shasta County, dans le nord de l'État, alors qu'il aidait les pompiers dans leurs efforts pour maîtriser le brasier, rapportent les médias locaux. Plusieurs habitants et combattants du feu ont également été blessés. Carr, Ferguson et Cranston, ce sont les noms donnés aux trois incendies qui ravagent actuellement la Californie. Le premier a avalé depuis lundi 12.000 hectares de forêts et détruit plusieurs bâtiments.

Le deuxième menace depuis deux semaines le célèbre parc national de Yosemite, saccageant 18.000 hectares sur son passage. Le parc aux séquoias géants, très apprécié des touristes et particulièrement en juillet-août, restera fermé au moins jusqu'à dimanche.

Enfin, le troisième fait rage dans le sud de la Californie depuis mercredi. Quelque 3.000 hectares de nature sont déjà partis en fumée. Selon le dernier bulletin d'information d'InciWeb, la plateforme d'information du Service américain des forêts, le feu ne serait contenu qu'à 5% et son origine serait criminelle. Les flammes mobilisent plus d'un millier de personnes.

Un homme de 32 ans a été arrêté mercredi pour incendie volontaire.