International

Quelque 54 700 personnes ont été tuées ou sont portées disparues et 2,5 millions sont sans abri en Corée du Nord après les inondations dévastatrices du mois dernier, a annoncé mercredi l'organisation sud-coréenne de défense des droits de l'homme Good Friends, considérée comme bien informée sur la situation en Corée du Nord.

Selon elle, il s'agit des pires inondations dans l'histoire du pays. L'organisation souligne que de grandes étendues de surfaces cultivées ont été détruites, faisant craindre des difficultés supplémentaires dans un pays qui a déjà du mal à nourrir sa population. La province de Hawanghaedo, située dans le sud-ouest du pays et qui est le grenier à blé de l'Etat stalinien, figure parmi les provinces les plus touchées.

Les médias officiels nord-coréens avaient fait état le mois dernier de «centaines» de morts et de disparus à la suite du typhon qui a frappé le pays le 10 juillet et qui a été suivi par trois jours de pluies torrentielles.

© La Libre Belgique 2006