Des liquides corporels retrouvés dans le chambre de DSK

AFP Publié le - Mis à jour le

International

La police américaine qui enquête sur l'agression sexuelle dont est accusé Dominique Strauss-Kahn a retrouvé dans sa chambre d'hôtel des fluides corporels qui pourraient aider à établir les faits, indiquent mercredi des médias américains.

Les échantillons ont été retrouvés lors de la reconstitution des faits par la police avec la femme de chambre qui affirme avoir été agressée par M. Strauss-Kahn.

La police a précisé qu'elle avait désigné l'endroit où elle se souvenait avoir craché après que M. Strauss-Kahn a tenté de lui faire effectuer une fellation, a rapporté la chaîne de télévision ABC.

Les échantillons de liquide corporels "sont en cours d'analyse" pour tenter d'y retrouver de l'ADN de M. Strauss-Kahn, a précisé ABC.

Un grand morceau de tapis a également été emporté pour analyse, a rapporté le Wall Street Journal, ajoutant que la femme de 32 ans a désigné deux emplacements où elle se souvient avoir craché.

Pour rassembler davantage d'éléments d'enquête, un des lavabos de la chambre a également fait l'objet de prélèvements car il pourrait également contenir des trace d'ADN, selon le journal.

Des lentilles de contact jetables, un cure-dent utilisé, un verre et de petits pansements tachés de sang ont également été emportés, a précisé le quotidien économique.

M. Strauss-Kahn nie toutes les accusations qui pèsent contre lui. Il est visé par sept chefs d'accusation, notamment pour tentative de viol et séquestration. Il a été placé en détention lundi par la juge Melissa Jackson, qui a refusé de le libérer même en échange d'une caution d'un million de dollars. La juge a évoqué un risque de fuite.

La victime présumée, originaire de Guinée, devait témoigner devant la justice cette semaine. Elle nie avoir eu une relation sexuelle consentie avec le patron du FMI.

L'accusation a indiqué avoir des preuves matérielles pour étayer l'accusation de tentative de viol, dont un examen médical réalisé après les faits samedi dernier.

AFP

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Michelle Obama sur Trump : "Je ne lui pardonnerai jamais"

    L'ancienne Première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, s'est confiée sur son sentiment d'aversion envers le Président Donald Trump, vendredi.
    Le journal américain The Washington Post s'est procuré une copie de son livre, "Becoming", qui ...

  2. 2
    Vidéo
    La question embarrassante d'un vétéran de guerre à Macron sur les sans-papiers

    Mardi dernier, Emmanuel Macron s'est rendu à Verdun à l'occasion de son "itinérance mémorielle" afin de célébrer le centenaire de l'armistice.

  3. 3
    Vidéo
    La voiture de Donald Trump a quelque peu surpris Emmanuel et Brigitte Macron (PHOTOS)

    Le président américain accueilli à l'Elysée dans le cadre des commémorations de l'armistice du 11 novembre 1918 a fait un départ très remarqué.
    Alors qu'il était reçu par Emmanuel Macron et sa femme ce samedi matin, Donald Trump a ...

  4. 4
    Le corps de Jamal Khashoggi a été jeté dans les canalisations après avoir été dissous

    Les meurtriers du journaliste Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre au consulat saoudien d'Istanbul, se sont débarrassés de son corps en le jetant dans des canalisations après l'avoir dissous dans de l'acide, a rapporté samedi le quotidien turc Sabah. ...

  5. 5
    Un Néerlandais, "jeune Dieu" de 69 ans, exige que son âge légal soit rajeuni de 20 ans

    Un Néerlandais, "jeune Dieu" de 69 ans, mécontent d'être à la retraite et "victime de discriminations" à cause de son âge sur le marché de l'emploi et en amour, demande à la justice de le rajeunir de deux décennies. Du jamais vu dans les tribunaux ...

cover-ci

Cover-PM