International

Des milliers de personnes ont manifesté vendredi à Istanbul en soutien aux Palestiniens après le bain de sang de Gaza, en présence du président turc Recep Tayyip Erdogan et du Premier ministre palestinien Rami Hamdallah, selon une correspondante de l'AFP.

La manifestation se tient à l'appel de M. Erdogan, qui s'est signalé par ses critiques extrêmement virulentes contre Israël depuis la mort lundi de 60 Palestiniens sous les balles israéliennes à Gaza, avant un sommet de la principale organisation panislamique en début de soirée.

M. Erdogan doit s'adresser aux manifestants, qui agitaient des drapeaux palestiniens et turcs, lors de ce rassemblement qui se tient sous le slogan de "Halte à l'oppression !".

Issu de la mouvance islamo-conservatrice, M. Erdogan se pose en ardent supporteur de la cause palestinienne et ne cache pas son soutien au mouvement islamiste palestinien Hamas à Gaza, bête noire des autorités israéliennes. Ce discours trouve un écho chez l'électorat traditionnel de M. Erdogan, candidat à sa propre succession lors des élections anticipées prévues le 24 juin, et lui a permis de bâtir une certaine popularité dans le monde arabe.