International Des morceaux du corps du journaliste saoudien exilé aux États-Unis Jamal Khashoggi auraient été retrouvés "dans le jardin du consulat saoudien à Istanbul", selon des sources de Sky News.

Le visage du journaliste aurait été mutilé et son corps "coupé en morceaux", annonce Sky News, selon ses propres informations. L'annonce intervient alors que le gouvernement saoudien a déclaré ce mardi que "toutes les personnes impliquées dans le meurtre du journaliste devront rendre des comptes, peu importe qui elles sont."

"Des mesures ont été prises par le royaume pour découvrir la vérité et punir les responsables impliqués directement (dans le meurtre) et les personnes qui ont failli à leurs responsabilités", selon une déclaration publiée par l'agence officielle SPA à l'issue de la réunion hebdomadaire du gouvernement saoudien.

Les forces de sécurité turques ont perquisitionné mardi une villa de la province de Yalova, près d'Istanbul, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, rapportent plusieurs médias locaux. La police a "collecté des preuves" et quitté la villa de trois étages, d'après le quotidien Hurriyet. Il s'agit de la maison d'un membre du "commando" saoudien, précise le journal Haberturk.

Des recherches en cours

Des enquêteurs turcs ont également effectué des recherches dans la forêt de Belgrade, près d'Istanbul.

Selon les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan ce mardi, une mission de reconnaissance a été effectuée par un groupe de Saoudiens du consulat dans cette forêt ainsi qu'à Yalova, la veille de l'assassinat du journaliste.

A ce stade, le corps de Khashoggi n'a "officiellement" pas été retrouvé. Plusieurs médias turcs ont relaté qu'après avoir tué le journaliste, les agents saoudiens l'avaient découpé en morceaux. Recep Tayyip Erdogan a appelé mardi des proches de Jamal Khashoggi, leur promettant de "tout faire" pour "élucider" son meurtre dans le consulat de son pays à Istanbul, a indiqué une source présidentielle.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite et le prince héritier Mohammed ben Salmane ont reçu mardi au palais royal à Ryad deux membres de la famille du journaliste tué Jamal Khashoggi, a annoncé l'agence officielle SPA.

Il s'agit d'un fils, appelé Salah, et d'un frère, appelé Sahel, du journaliste saoudien tué au consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre, selon l'agence.

© AFP