International

Les manifestations de joie ont dégénéré en scènes de violence dans la nuit de dimanche à lundi dans le centre de Philadelphie après la victoire historique des Eagles, le club de la ville, en finale du Super Bowl face aux New England Patriots.

Des milliers de policiers avaient été déployés en anticipation d'une victoire des Eagles, mais les scènes de liesse ont rapidement laissé place à des violences et des dégradations dans le centre-ville historique de Philadelphie.

Des véhicules ont été renversés, des vitrines brisées et des bâtiments dégradés et des poteaux électriques arrachés alors que des dizaines de milliers de supporteurs des Eagles étaient descendus dans les rues pour fêter la victoire de leur équipe, ont rapporté les médias locaux. Dans l'un de ces incidents, une personne a été sérieusement blessée, selon la chaîne de télévision CBS3.

Un groupe de manifestants violents a également tenté d'escalader les grilles de la mairie de la ville.

Les Philadelphia Eagles ont créé l'une des plus grandes surprises de l'histoire de la NFL en s'imposant dimanche soir par 41 à 33 lors du Super Bowl face à l'archi-favori, les New England Patriots, au terme d'un match exaltant de bout en bout.

C'est la première fois qu'une franchise de Philadelphie remporte un grand championnat américain. Après une victoire aux World series de baseball en 2008, les célébrations avaient déjà tourné à l'émeute, et 70 personnes avaient été arrêtées.