International Attentats, affrontements entre milices… Le retour de la violence compromet un peu plus les scrutins promis en décembre.