International

Donald Trump a rendez-vous, ce mardi soir, avec le peuple américain à un moment où sa popularité est au plus bas avec 39 % d’opinions favorables (Obama était crédité à pareille époque de 49 %, Clinton de 54 % et Bush de 84 %). Ce sera son premier discours sur "l’état de l’Union" stricto sensu dans la mesure où sa précédente intervention devant les deux Chambres réunies du Congrès, le 28 février 2017, un mois après son entrée en fonction, n’est pas assimilée à cet exercice rituel pour les présidents américains.

(...)