International Faute de réaction européenne, les Kurdes syriens menacent de relâcher ou déplacer les 900 djihadistes, 500 femmes et 1 200 enfants de l’État islamique issus de 44 pays qu’ils détiennent depuis des mois. Les Kurdes veulent en priorité se débarrasser des femmes et des enfants, retenus dans deux camps, invoquant des problèmes humanitaires. Faut-il rapatrier les djihadistes belges?
(...)