International

Le président américain Donald Trump a exprimé mardi son "fort soutien" à l'Argentine confrontée à une grave crise économique et qui a dépêché son ministre de l'Economie à Washington pour demander au FMI une accélération de son programme de stabilisation.

"Ce matin, j'ai parlé au président de l'Argentine Mauricio Macri et j'ai réaffirmé le fort soutien des Etats-Unis à l'Argentine en ces temps difficiles", a-t-il dit dans une déclaration écrite transmise par la Maison Blanche. M. Trump estime en outre que le président argentin "fait un excellent travail dans un contexte économique et financier très difficile".

Soulignant par ailleurs sa confiance dans le président argentin, le locataire de la Maison Blanche "encourage fortement et soutient son engagement avec le Fonds monétaire international pour renforcer la politique monétaire et budgétaire pour s'attaquer aux défis économiques argentins".

Le ministre de l'Economie, Nicolas Dujovne, devait rencontrer mardi la directrice générale du FMI Christine Lagarde pour appuyer sa demande de versements accélérés de l'aide financière.

En juin, le FMI a attribué un prêt de 50 milliards de dollars sur trois ans à l'Argentine.

Christine Lagarde a d'ores et déjà émis des signaux favorables concernant cette requête. Mais celle-ci est conditionnée à la modification du programme économique initialement approuvé.

Les versements anticipés devront aussi recevoir l'aval du comité de direction de l'institution de Washington.

Le président de centre-droit Mauricio Macri avait annoncé lundi un plan d'austérité pour réduire le déficit budgétaire de la troisième économie d'Amérique latine mais cela n'a pas empêché la chute du peso argentin de se poursuivre.

La crise monétaire, qui s'est aggravée en août, a fait perdre au peso 17% de sa valeur la semaine dernière, et plus de 50% sur l'année 2018.