International A peine 36% des Américains sont contents de la politique menée par Donald Trump, selon un sondage réalisé pour ABC News et le Washington Post. 

Triste record, la courbe de popularité du 45ème président des Etats-Unis n'était déjà pas la plus vivace, mais elle emprunte une tangente inquiétante dans ce dernier relevé qui prend en compte les six premiers mois en fonction. A la même période, Obama signait un joli 59% de taux de confiance, tandis que d'autres présidents marquants faisaient encore mieux : Carter était à 67%, par exemple. Le meilleur, sur ces 70 dernières années, était Truman à qui 82% des Américains léguaient une appréciation positive.



Bien entendu, Trump a réagi. Surfant sur la vague de méfiance qui entoure la technique des sondages pour photographier l'opinion publique, il n'a pas hésité à remettre ces résultats en cause dans un tweet. Et en profite, au passage, pour s'attribuer quelques pourcents imaginaires.

"Le sondage ABC/Washington Post, bien que 40% ne soit pas si mauvais aujourd'hui, était juste le sondage le plus imprécis à l'époque de l'élection !"




Les personnes sondées l'ont été du 10 au 13 juillet, au plus fort du scandale de possible ingérence russe et alors que le fils Donald Trump Jr. est embourbé dans une affaire de rencontre "à visée néfaste" avec une avocate russe. 63% des Américains considèrent que cette rencontre était "inappropriée". 60% pensent que la Russie a tenté d'influer sur les résultats de l'élection. Enfin, ils sont 44% à ne pas douter que la campagne électorale de Donald Trump a bénéficié du soutien du Kremlin.

Autre angle: deux tiers des Américains ne font pas ou plus confiance à Trump pour négocier avec d'autres chefs d'Etats. 27% pensent que le leadership global du pays est plus fort depuis janvier.

La tendance est moins forte dans les états qui ont voté pour lui, selon un autre sondage NBC News/Wall Street Journal. La moyenne du taux de confiance des Etats pro-Trump grimpe à 50%.

Impopulaire Trumpcare

Enfin, selon le sondage ABC/Washington Post, les Américains ne voient pas l'arrivée du Trumpcare d'un bon oeil. 50% des participants disent préférer garder l'Obamacare, tandis que seuls 24% veulent favoriser la version républicaine du tout neuf système de santé. Mais tout cela ne profite pas réellement au parti démocrate. Plus de la moitié des citoyens pensent que le parti à l'âne se tient juste "contre Trump" tandis que 37% estiment que le parti représente encore quelque chose.