International

Ce samedi, à l'achat de La Libre, découvrez 16 pages spéciales sur la première année de la présidence de Donald Trump.

Si Donald Trump est un génie, comme il l’a affirmé dans un tweet mémorable du 6 janvier dernier, il est visiblement un génie incompris : il est, en effet, le président américain le plus impopulaire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. A 32 ou 35 % d’opinions favorables selon les sondages, il est nettement en deçà des 42 % de Gerald Ford, l’éphémère successeur de Richard Nixon, au même moment de sa présidence, en 1974.

Donald Trump a, en fait, battu d’emblée un record : il ne lui a fallu que huit jours, après sa prestation de serment, pour dresser une majorité de ses compatriotes contre lui (un sondage Gallup du 28 janvier le confrontait déjà à 51 % d’opinions défavorables). Généralement, il faut des mois pour que l’exercice du pouvoir gonfle à ce point les rangs des mécontents. Dans le cas de Bill Clinton, le basculement ne s’était produit qu’après 573 jours dans le Bureau ovale.

>> Pourtant la baisse dans les sondages reste constante et limitée

>> Trump garde le soutien d'une frange dans la population, dont la droite religieuse

>> Quels sont les risques d'une destitution ?