International

Le président des Etats-Unis Donald Trump a laissé entendre jeudi qu'il mettrait en suspens la finalisation d'un nouveau traité commercial avec la Corée du Sud annoncé avec fanfare cette semaine et présenté comme un succès américain. "Je vais peut-être le retarder jusqu'à ce qu'on ait un accord avec la Corée du Nord", a déclaré le dirigeant lors d'un discours sur les infrastructures dans l'Ohio. "Vous savez pourquoi ? Parce que c'est un atout très fort", a-t-il ajouté.

Le président n'a pas expliqué son raisonnement liant le traité commercial et les négociations nucléaires avec la Corée du Nord. C'est en effet à la demande de Donald Trump que Washington et Séoul ont renégocié le traité de libre-échange liant les deux pays, ce qui a conduit selon la Maison Blanche à des concessions importantes des Sud-Coréens, sur les automobiles et l'acier notamment.

Dans le même temps, les Etats-Unis ont besoin des Sud-Coréens dans leurs négociations avec la Corée du Nord, alors que Donald Trump et Kim Jong Un sont censés se rencontrer dans les deux prochains mois.

"Nous avançons vraiment bien avec la Corée du Nord, nous verrons ce qui se passe. Il y a un apaisement évident, en tout cas, non ? ", a-t-il demandé à son auditoire. "Si ça tourne mal, on quittera (les négociations), sinon nous serons satisfaits".

"La Corée du Sud a été formidable, mais nous allons attendre un peu sur cet accord, pour voir ce qui se passe", a conclu Donald Trump.

Selon la nouvelle mouture du traité, Séoul va davantage ouvrir son marché automobile aux constructeurs américains, et accepte la prolongation jusqu'en 2041 de taxes américaines de 25% sur les pick-ups (véhicules à plateforme arrière). Séoul a aussi accepté de réduire de 30% ses exportations d'acier vers les Etats-Unis.