International

Un spectaculaire incendie a touché jeudi un hôtel de luxe de Dubaï, faisant au moins 16 blessés, à proximité du site où des milliers de personnes ont assisté aux feux d'artifice du Nouvel An en dépit du sinistre.

L'origine de l'incendie qui n'était toujours pas circonscrit près de trois heures après avoir éclaté reste indéterminée à ce stade.

L'hôtel cinq étoiles Address Downtown, situé dans un gratte-ciel de 63 étages au centre de Dubaï, à quelques encâblures de la plus haute tour du monde, Burj Khalifa (828 mètres), a été balayé par d'énormes flammes rougeoyantes peu après 21H30 locales (17H30 GMT) alors que des milliers de personnes dont de nombreux touristes étrangers se rassemblaient dans le quartier pour célébrer le passage à 2016.

Un premier bilan officiel fait état de 16 blessés dont 14 légèrement. Aucun enfant ne figure parmi les victimes, a précisé le bureau de presse du gouvernement de l'émirat. Une personne a eu une crise cardiaque mais n'est pas morte.

De son côté, le chef de la police de Dubaï, le général Khamis Matar al-Mzeina, s'est borné à indiquer que "tous les résidents de l'hôtel ont été évacués" sans préciser leur état. Il n'a donné aucune information sur le personnel de l'hôtel.

L'incendie s'est déclaré peu après 21H30 (17H30), a raconté un témoin, Raphaël Slama, à l'AFP.

Des boules de feu sont tombées sur une terrasse du bâtiment et ont ensuite gagné d'autres étages, a-t-il relaté. Un épais nuage de fumée noire flottait au-dessus de la tour.

"Le feu a pris au milieu de l'hôtel et s'est propagé comme la foudre", a pour sa part raconté un photographe de l'AFP, Karim Sahib, présent sur les lieux.

Des ambulances et des voitures de pompiers sont très vite arrivées sur les lieux ainsi que des hélicoptères.

"Des gens aux alentours se sont mis à courir pour fuir la zone", a constaté ce photographe.

Une vidéo ayant circulé sur les réseaux sociaux a confirmé une certaine panique parmi des personnes qui se trouvaient dans un centre commercial, le Dubai Mall, non loin de là. On y voit une femme criant: "Ne courez pas, ne paniquez pas!"

Selon les autorités de Dubaï, l'incendie s'est déclaré au 20e étage mais à l'extérieur du gratte-ciel qui abrite cet hôtel luxueux qui comprend sept restaurants, des chambres et des appartements pour des résidences de plus longue durée.

"Avant que l'incendie soit circonscrit, nous n'aurons pas d'informations sur l'origine" du sinistre, a précisé la police.

Les résidents de l'hôtel vont être relogés par les autorités de Dubaï, a précisé le gouvernement local.

Sur les réseaux sociaux, des habitants ont proposé aux sinistrés de venir loger chez eux. "Si vous êtes à Dubaï, que vous êtes affectés par l'incendie et que vous avez besoin de rester quelque part cette nuit, utilisez le hashtag #needanaddress.

Malgré cet incendie spectaculaire, les fêtes du Nouvel An ont continué selon le programme, a précisé Mona Al-Marri, directrice de la communication du gouvernement de Dubaï, à la chaîne de télévision Al-Arabiya.

Peu après minuit, le ciel de Dubaï s'est illuminé de dizaines de feux d'artifice tirés entre autres depuis la tour Burj Khalifa. Des milliers de personnes y ont assisté. La fumée émanant de l'incendie était visible autour de Burj Khalifa entre les gerbes multicolores des feux d'artifice.

En février 2015, un gigantesque incendie avait déjà ravagé un des plus hauts gratte-ciels de Dubaï, "The Torch", forçant des centaines de résidents à évacuer leurs appartements.

L'incendie, qui avait été maîtrisé après deux heures d'intervention des pompiers, n'avait pas fait de victime, selon un communiqué de la Défense civile.