International

Un cas supplémentaire de fièvre d'Ebola a été enregistré en République démocratique du Congo où les vaccins vont arriver "mercredi ou jeudi", a annoncé dimanche à l'AFP le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. 

"Il y a un cas suspect à Bikoro", au centre de l'épidémie dans le Nord-Ouest, près du Congo-Brazzaville, a ajouté M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui s'est rendu sur place lors d'une visite de deux jours en RDC.

Ce cas supplémentaire porte le bilan à 35 cas, dont deux confirmés. L'épidémie a été déclarée le 8 mai par les autorités congolaises.

M. Tedros Adhanom Ghebreyesus a indiqué qu'il y avait des cas suspects dans la capitale provinciale de l'Équateur, Mbandaka.

"Les vaccins vont arriver mercredi ou jeudi. Nous en avons assez", a-t-il ajouté sans préciser le nombre de doses qui seront amenées vers la RDC.

Au terme d'une rencontre avec le président Joseph Kabila, le directeur général de l'OMS a salué "le très fort leadership du gouvernement" dans la réponse à Ebola et la "bonne coordination" avec ses partenaires (MSF, Unicef).

Au terme de sa visite, le directeur général de l'OMS espère une "meilleure issue" à la neuvième épidémie d'Ebola sur le territoire de la RDC depuis 1976.

La dernière épidémie remonte à 2017. Rapidement circonscrite, elle avait fait officiellement quatre morts

© AFP