International

Une femme sur quatre est victime de violence physique en Europe." Une sur quatre. Un constat qui a mené quatre députés européens, hier, à lancer une pétition pour la création d’une Année Européenne de Lutte contre la Violence Envers les Femmes. Quatre europarlementaires issus de différents partis politiques - dont trois sont des femmes.

"Interpeller l’Europe c’est bien", dit Betty Batoul Laurent, belgo-marocaine, qui a surmonté son passé de souffrances et de violences en devenant écrivaine et cadre d’entreprise, "mais il faut l’interpeller en écoutant celles qui ont souffert". A côté de l’initiative européenne, Betty le rappelle, il faut multiplier l’aide concrète à la société civile. "C’est surtout grâce aux foyers d’accueil que j’ai pu m’en sortir."

"Bien évidemment le problème ne concerne pas juste la femme arabe, continue Betty, J’ai connu plein de belges dans les foyers et beaucoup d’entre elles sont prêtes à travailler avec moi. Je tiens des conférences, je suis prête à bouger." Une autre témoin présente au lancement de la pétition, Karima (initiatrice de l’association "Karima insoumise et dévoilée") va plus loin : "mieux vaut ne pas faire entrer la femme musulmane en Europe si on ne prévoit pas de parcours d’intégration. Il faut en prevoir". Karima est sortie de sa "maison/prison" grâce à la TV, par laquelle elle avait appris le français sans que son mari ne le sache : une fois qu’elle s’est retrouvée devant la police, à la grande surprise de son mari, elle a pu raconter son histoire. "Mais il faut aider les autres."

Le traité de Lisbonne a introduit la possibilité de l’initiative populaire. Un million de signatures et des citoyens vont faire bouger l’Europe. Antoinette Spaak, Ministre d’Etat, est directe : "il est grand temps qu’on passe à l’acte". La pétition européenne est une initiative des députés européens Matera (Italie), Paranova (Bulgarie), Cornelissan (Pays-Bas) et Tarabella (Belgique). Maintenant il ne manquent que les signatures, et beaucoup d’actions concrètes par la suite.S. Dr. (st.)