International

Que pense le pape François de nous? Est-il aussi apprécié par les catholiques que par les médias ? Son statut de personnalité de l'année est-il légitime? Le catholicisme s'apprête-t-il à vivre une nouvelle jeunesse en sa compagnie? Quelles sont les ambitions de l'Église pour l'Europe? Que pense Benoit XVI de cette nouvelle frénésie? Et Monseigneur Léonard dans tout cela?

Vous avez suivi notre série cette semaine sur l'Église et la nouvelle évangélisation ? Vous êtes intrigué par le pape François ? Vous vous demandez comment cela se fait-il que les cathos existent encore 2000 ans après la naissance de Jésus ? Notre journaliste sur place à Rome, Bosco d'Otreppe, a répondu à vos questions. Relisez le chat en fin d'article

Retrouvez aussi ci-dessous la traditionnelle bénédiction "Urbi et Orbi" en vidéo depuis le Vatican. Le pape François a demandé mercredi dans ce message de Noël l'arrêt des violences en Centrafrique et dans le Soudan du Sud.

"Donne la paix à la République Centrafricaine, souvent oubliée des hommes. (...) Tu veux porter aussi la paix à cette terre, déchirée par une spirale de violence et de misère, où beaucoup de personnes sont sans maison, sans eau ni nourriture, sans le minimum pour vivre", a affirmé Jorge Mario Bergoglio depuis la loggia de la basilique Saint-Pierre.

Il a aussi appelé à "favoriser la concorde au Soudan du Sud, où les tensions actuelles ont déjà provoqué des victimes et menacent la cohabitation pacifique du jeune État". Le pape a cité aussi les "continuelles attaques" contre des civils au Nigeria et le sort des déplacés en République démocratique du Congo et dans la Corne de l'Afrique.