International

Le frère du numéro deux d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri, Mohammed, emprisonné depuis 1999, a été libéré jeudi en Egypte, a indiqué un responsable des services de sécurité à l'AFP.

Mohammed al-Zawahiri fait partie de dizaines de prisonniers politiques relâchés conformément aux ordres du Conseil suprême des forces armées, qui gère l'Egypte depuis la démission le 11 février sous la pression populaire du président Hosni Moubarak.

Le frère du numéro 2 d'Al-Qaïda avait été condamné à mort par contumace en 1998 après avoir été reconnu coupable d'avoir reçu un entraînement militaire en Albanie et d'avoir "planifié des opérations militaires" en Egypte, selon le responsable des services de sécurité.

Arrêté en 1999 aux Emirats arabes unis, il avait été remis aux autorités égyptiennes et était détenu depuis.

La semaine dernière, toujours dans le cadre de la libération des prisonniers politiques, l'armée avait ordonné que deux prisonniers islamistes condamnés dans le cadre de l'assassinat du président Anouar el-Sadate en 1981 et qui avaient purgé leur peine soient relâchés.

Tarek et Abboud al-Zomor, deux cousins, étaient membres du Jihad islamique égyptien. Ils avaient été reconnus coupables d'implication dans l'assassinat de l'ex-président.