International Economiste et agronome, le professeur Baudouin Michel plaide en faveur de la relance de la filière café au Congo en investissant dans la recherche et les petits planteurs, plutôt que dans la commercialisation, comme le proposent certains bailleurs de fonds.