International

Un an après, la colère est retombée mais les inquiétudes demeurent. Le 25 février 2015, juste après les attentats contre la rédaction de "Charlie Hebdo" en France, l’Assemblée nationale autrichienne a adopté une nouvelle loi sur l’islam. Son objectif ? Etablir "un islam à caractère autrichien", et par la même occasion, lutter contre l’islam radical.

Inédite en Europe, cette décision a suscité un grand intérêt dans plusieurs pays, curieux de voir si Vienne allait réussir à relever le défi. A l’époque, plusieurs organisations musulmanes ont accusé le gouvernement de discriminer les musulmans d’Autriche (ils sont près de 600 000, essentiellement d’origine bosniaque et turque), quand d’autres espéraient y voir, au contraire, une volonté de mieux intégrer les fidèles d’Allah. Un an plus tard, la partie n’est pas gagnée.

L'intégralité de cet article est à lire dans notre "Sélection LaLibre.be" (à partir de 4,83 euros par mois).