International Les citoyens étaient appelés aux urnes dimanche pour élire le nouveau Parlement. Le Fidesz, parti conservateur du Premier ministre, reste la première force politique. Jadis adepte des valeurs libérales, son chef, Viktor Orban, s’est métamorphosé en un populiste défiant l’Union européenne.