International

Les Républicains ont le blues. Pour la troisième fois en quelques mois, un de leurs candidats à une élection partielle majeure est battu malgré la caution apportée par Donald Trump. Malgré, ou à cause du soutien présidentiel ? Telle est bien la question qui hante le parti majoritaire à la Chambre et au Sénat à huit mois des législatives de la mi-mandat.