International En plein mondial, ce projet est le plus impopulaire jamais annoncé par le Kremlin.

"Nous sommes tous contre", lance Anna sur un ton catégorique. Dans la cour de son immeuble, dans la banlieue de Iaroslavl (300 km de Moscou), entamer une discussion sur la réforme des retraites annoncée il y a deux semaines par le Kremlin amène tous les voisins à y prendre part.

Le 14 juin, c’est le Premier ministre Dmitri Medvedev qui a annoncé cette réforme controversée qu’il espérait noyer dans l’euphorie du mondial de football. Au même moment, le président Poutine donnait le coup d’envoi au premier match de la Coupe du monde.

(...)