International Le jeune garçon habite la Ghouta orientale, frappée par les bombes du gouverment syrien.

Résidant dans la Ghouta orientale, cible de bombardements du gouvernement syrien, Muhammad Najem a choisi de prendre son smartphone comme seule arme, diffusant sur les réseaux sociaux et au monde entier des images de la situation catastrophique de la région, et appelant la communauté internationale à réagir.

En Anglais, le jeune homme se filme, envoyant des appels à l'aide, avec le bruit des bombes en toile de fond. "Votre silence nous tue. Bachar, Poutine, Khamenei tuent notre enfance. Sauvez-nous avant que cela ne soit trop tard."

Ayant perdu un de ses amis, Muhammad n'est pas tendre avec la communauté internationale: "Comment pouvez-vous envoyer des machines sur Mars et ne pas être capable d'arrêter ces tueries ? La communauté n'est pas capable de sortir de son silence"