International

Dans la nuit du samedi 23, un groupe de nationalistes a attaqué et détruit un campement de Roms dans la banlieue de Lviv. Ce que beaucoup dénoncent comme un pogrom a fait un mort et quatre blessés, dont un enfant de dix ans.

"C’est le premier mort. Mais c’est la cinquième attaque au cours des derniers mois", dénonce la défenseure des droits de l’homme Halyna Coynash.

(...)