International

Un plongeur britannique qui a contribué au sauvetage des adolescents bloqués dans une grotte en Thaïlande a refusé l'offre du milliardaire américain Elon Musk de recevoir une miniature du sous-marin qu'il avait envoyé sur place. Selon le sauveteur, il s'agissait juste d'un coup marketing. "Il peut coller son sous-marin là où ça fait mal", a déclaré samedi soir Vern Unsworth sur CNN.

"Il n'y avait absolument aucune chance de travailler (avec ce sous-marin). Il suffisait de voir à quoi ressemblait le passage dans la grotte. Le sous-marin rigide était d'environ cinq pieds et six pouces de long (1,68 m). Il n'aurait donc pas pu passer les obstacles et les angles. Il n'aurait même pas fait les cinquante premiers mètres dans la grotte. C'est juste un coup marketing", a-t-il indiqué.

M. Unsworth faisait partie d'une équipe internationale d'experts en plongée souterraine qui a sauvé le groupe de 12 adolescents et leur entraîneur la semaine dernière. L'équipe de football "Wild Boars" était bloquée dans la grotte depuis le 23 juin.

Le sauvetage impliquait une plongée sous-marine dans des passages étroits totalement immergés dans l'eau.

Pendant l'opération, le fondateur de Tesla et SpaceX Elon Musk est arrivé avec un mini sous-marin et déclaré que son engin était prêt si nécessaire.

Interrogé sur la présence de Musk sur le site, Unsworth a haussé les épaules et déclaré : "il a été invité à partir très rapidement, comme il aurait dû le faire."