International

La Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté vendredi un accord budgétaire qui évite une seconde paralysie partielle de l'administration fédérale faute de crédits ("shutdown") en trois semaines.

La chambre basse du parlement américain a adopté par 240 voix contre 186 ce texte qui prolonge jusqu'au 23 mars le financement de l'administration fédérale, après un vote similaire par le Sénat dans la nuit de jeudi à vendredi, au terme d'une journée à rebondissements. Le texte doit être soumis à la signature du président Donald Trump.