International

Le FBI, la police fédérale américaine, a mené une perquisition au domicile de Paul Manafort, l'ancien directeur de campagne de Donald Trump, le mois passé, rapporte le Washington Post mercredi. Cette action s'inscrivait dans le cadre de l'enquête relative aux tentatives russes d'influencer l'élection présidentielle américaine. Les agents fédéraux ont saisi des documents et du matériel dans la maison de M. Manafort, située à Alexandria dans l'Etat de Virginie, le 26 juillet indique le quotidien de la capitale. Cette visite domiciliaire est intervenue au lendemain d'une comparution à huis clos de M. Manafort devant la commission du Renseignement du Sénat.

Un porte-parole de M. Manafort a confirmé l'information, ajoutant que son client avait collaboré avec le FBI.

Paul Manafort a dirigé la campagne de Donald Trump pour la magistrature suprême de juin à août 2016. Il a été contraint de démissionner à la suite d'accusations affirmant qu'il avait été grassement payé en tant que lobbyiste par l'entourage de l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovytch, proche du Kremlin.

En juin 2016, il a notamment participé à la réunion rassemblant le fils de l'actuel président, Donald Trump Jr, son beau-fils Jared Kushner, et une avocate russe qui aurait promis de fournir des renseignements potentiellement dévastateurs pour la campagne de la rivale démocrate de M. Trump, Hillary Clinton.

Ce consultant politique fait aujourd'hui l'objet de l'attention de Robert Mueller, le procureur spécial chargé d'enquêter sur les liens entre Donald Trump et les autorités russes.