International

Ce vendredi, la Maison Blanche a publié une photo rassemblant tous les nouveaux stagiaires embauchés pour le printemps autour du président Donald Trump.

Sur ce cliché, un détail assez frappant attire l'attention : la diversité ne semble pas être une priorité à Washington. 85 des 90 jeunes ont la peau blanche.

Pourtant, selon des statistiques de 2015, le groupe ethnique "blanc non-hispanique" représentait aux États-Unis moins de 54% de la population. C'est donc étonnant qu'il n'y ait quasiment que des jeunes blancs.


L'image a été bombardée de critiques. D'ailleurs, lors des mandats d'Obama, la diversité était plus mise en valeur. La preuve en image.


Certains nuancent, argumentant qu'il soit possible que les gens de couleur n'aient pas envie de travailler pour Trump. Mais tout de même. Ce n'est pas la première fois que le manque de diversité au sein de la Maison Blanche pose question. Pour rappel, Omarosa Manigault a démissionné en décembre de son poste de directrice des communications. Peu après son départ forcé, elle avait déclaré: "En tant que seule femme afro-américaine à la Maison Blanche, j'ai vu des choses qui me mettaient mal à l'aise et me touchaient profondément sur le plan émotionnel".