International

La Russie va expulser 23 diplomates britanniques, a indiqué samedi le ministère russe des Affaires étrangères. Moscou met également fin aux activités du British Council et "se réserve le droit de prendre davantage de mesures de représailles". "Vingt-trois membres du personnel diplomatique de l'ambassade britannique à Moscou sont déclarées persona non grata et vont être expulsés dans la semaine", a annoncé le ministère, qui avait convoqué l'ambassadeur britannique Laurie Bristow.

La Russie a ajouté samedi qu'elle mettait fin aux activités sur son sol du British Council, organisme international britannique pour les relations culturelles et l'éducation. "Etant donné le statut hors régulation du British Council en Russie, son activité est arrêtée."

Londres a provoqué la colère du Kremlin en jugeant "probable" que Vladimir Poutine ait "ordonné" l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, accentuant la confrontation entre Moscou et des Occidentaux à quelques jours de l'élection présidentielle russe, organisée dimanche.

La Première ministre britannique Theresa May avait annoncé mercredi une série de sanctions contre la Russie, dont l'expulsion de 23 diplomates et le gel des contacts bilatéraux. La Russie avait répliqué vendredi, indiquant que Moscou allait "bien sûr" expulser des diplomates britanniques en riposte.