International L'agent neurotoxique aurait transité par les conduits d'aération de la voiture de Sergueï Skripal, avant d'empoissonner l'ex-espion russe et sa fille.

Selon la chaîne d'informations américaine ABC News, des responsables du renseignement britannique croient savoir que la substance est passée à travers le système de ventilation de la BMW de l'ancien espion russe. Le produit chimique Novichok, de qualité militaire, aurait ainsi été distillé sous forme d'une poudre à l'état de poussière. Il s'est ensuite répandu dans la ventilation de la voiture avant de causer l'empoissonnement des deux expatriés le 4 mars dernier. 

Dans le cadre de son enquête, la Metropolitan Police a renouvelé un appel à témoins. Les forces de l'ordre demandent à toute personne ayant aperçu la berline de M. Skripal de se manifester.


Les experts britanniques sont persuadés de l'implication russe dans cet empoisonnement, qui a causé l'hospitalisation pour coma de Sergueï Skripal et de sa fille Yula. Le Novichok étant une substance créée par des scientifiques dans les années 1970-1980.

En marge de cette affaire aux relents de Guerre froide, Londres a ordonné l'expulsion de 23 diplomates russes, ce à quoi Moscou, qui nie en bloc toute implication, a répondu par une sanction de même ampleur à l'encontre de responsables britanniques expatriés en Russie.