International

Les services de secours étaient lancés jeudi dans une course contre la montre au Texas pour retrouver d'éventuels survivants, après l'énorme explosion à l'origine indéterminée dans une usine d'engrais qui a fait entre cinq et quinze morts ainsi que 160 blessés. La déflagration mercredi à 20H00 (01H00 GMT jeudi) dans ce complexe à West, près de la ville de Waco, a été si violente qu'elle a soufflé de très nombreuses habitations alentour.

L'explosion, apparemment provoquée par un incendie dont l'origine restait inconnue, a projeté une boule de feu de 30 m de diamètre et "c'est comme si une bombe nucléaire avait explosé", a déclaré à CNN Tommy Muska, le maire de West, localité de 2.500 personnes.

Le bilan provisoire de ce drame "est estimé pour l'instant à entre cinq et quinze" morts, a annoncé vers 10H00 GMT, soit neuf heures après l'explosion, le porte-parole de la police locale, le sergent Patrick Swanton, ajoutant que plus de 160 personnes étaient soignées dans trois hôpitaux de la région.

Pour leur enquête, les autorités n'excluent aucune hypothèse.

Jeudi, une quinzaine d'heure après le drame, enquêteurs et services de secours étaient à pied d'oeuvre "pour retrouver d'éventuels survivants, des gens blessés, en faisant du porte-à-porte", a expliqué le policier Swanton lors d'un point de presse, alors que des feux faisaient toujours rage autour de l'usine d'engrais.

Les services de secours s'inquiétaient aussi de la qualité de l'air en raison des fumées potentiellement toxiques. En fonction des vents, des évacuations pourraient être ordonnées, selon M. Swanton.