International D'après les informations d'Envoyé Spécial, 117 parlementaires de droite auraient touché de l'argent détourné du Sénat. Selon eux, Jean-Claude Gaudin en ferait partie.

Dans un reportage diffusé ce jeudi et intitulé "Sénat - gros chèques et petites combines", Envoyé Spécial explique comment des sénateurs auraient touché de l'argent détourné de dotations à la base destinées aux assistants parlementaires. Entre 2002 et 2014, 117 sénateurs se seraient partagés la modique somme de... 8 millions d'euros.

Parmi les personnalités bénéficiaires citées figure l'ancien sénateur-maire de la ville de Marseille, Jean-Claude Gaudin, qui aurait pu toucher jusqu'à 20.000 euros certaines années. Lorsque le journaliste aborde directement le sujet avec lui, le politicien coupe court. "Avant, peut-être, il y avait des habitudes, je les ai de toute manière arrêtées quand je suis devenu président de groupe." Il garde nettement moins son calme lorsque le journaliste insinue qu'il aurait également profité du système. "Mais qu’est ce que vous venez me dire ? Vous n’avez pas honte de me dire ça ? C’est un scandale monsieur ! Non mais quelle audace !"