International Facebook a décidé de réagir de manière professionnelle au problème inquiétant de l’affaire "Cambridge Analytica". Le groupe de Mark Zuckerberg a ainsi pris des mesures face à d’autres entreprises susceptibles d’avoir agi de la même manière en collectant - via des personnes ayant participé à un sondage - des données personnelles de leurs contacts à des fins de manipulation des masses. A partir de lundi 18 heures, Facebook a commencé à déployer une communication au travers du fil info du compte Facebook de tous les utilisateurs du réseau social.