Film anti-islam: Ban Ki-moon juge le film "répugnant"

AFP Publié le - Mis à jour le

International

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a qualifié vendredi de "répugnant" un film qui dénigre l'islam et a déclenché des violences anti-américaines au Proche-orient, appelant "au calme et à la raison".

S'adressant à une réunion de l'Assemblée générale de l'ONU consacrée à la "culture de la paix", M. Ban a réaffirmé que "rien ne justifiait les meurtres et la brutalité" dont ont été victimes des missions diplomatiques américaines en Libye et dans d'autres pays de la région.

"Il semble qu'un film haineux, répugnant, a suscité cette violence. Il est honteux de profiter du droit fondamental de libre expression pour provoquer délibérément le sectarisme et une effusion de sang", a-t-il estimé.

"Il est aussi condamnable, a-t-il ajouté, d'exploiter la colère, cela ne fait qu'alimenter le cycle de la récrimination et de la violence aveugle". "Dans cette période de tension, nous avons besoin de calme et de raison", a conclu le secrétaire général.

Des dizaines de milliers de musulmans ont manifesté vendredi à travers le monde arabe et l'Asie pour dénoncer un film produit aux Etats-Unis dénigrant l'islam, déclenchant de nouvelles violences, notamment au Soudan où l'ambassade allemande a été incendiée.

Des manifestations avaient eu lieu en Egypte et en Libye mardi après la mise en ligne du film "Innocence of Muslims" ("L'innocence des musulmans"). En Libye, ces violences ont entraîné la mort de quatre Américains, dont l'ambassadeur, au consulat de Benghazi (est). Jeudi, quatre personnes ont été tuées lors de heurts entre la police et des manifestants protestant contre le même film près de l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa.

Publicité clickBoxBanner