International Après 27 ans d’immobilisme, un blocus économique de plusieurs mois et des manifestations monstres des deux côtés de la frontière, la Grèce et "l’ancienne république de la Macédoine", (ARYM) selon la formule consacrée, semblent déterminés à trouver, aux Nations unies, une solution acceptable pour les deux parties sur le futur nom définitif que devrait adopter cette "ex-république yougoslave".
(...)