International

Après deux jours de garde à vue à l’office anti-corruption de Nanterre, l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a finalement été mis en examen mercredi soir. Il est soupçonné des chefs de corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de fonds publics libyens. Il a été placé sous contrôle judiciaire. Ce n'est cependant pas la seule affaire judiciaire dans laquelle son nom apparaît...