Fleur Pellerin, ministre car « belle femme issue de la diversité » ?

V. Van Vyve Publié le - Mis à jour le

International

Daniel Schick, journaliste à Europe 1, n'a pas épargné Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique du gouvernement Ayrault.

"Savez-vous vraiment pourquoi vous avez été choisie ? Parce que vous êtes une belle femme issue de la diversité ? Parce que vous appartenez à une minorité peu visible ? Que vous êtes la preuve de ce qu’est une adoption réussie ? Que vous êtes un signal fort donné aux marchés asiatiques ? Peut-être aussi parce que vous êtes compétente ?", a entamé le journaliste, un sourire dans la voix contrastant avec la dureté des propos.

"Ça commence très très mal", a réagi l'intéressée qui, elle, riait plutôt jaune. Et de botter en touche : "J'ose espérer que le président et le Premier ministre m'ont fait l'honneur de me nommer parce j'avais certaines compétences à faire valoir."

Un pétard mouillé balancé par le journaliste. S'il voulait faire réagir la ministre, c'est raté. Ce sont davantage les internautes qui ont fait entendre leur désapprobation. Les propos n'ont en effet pas tardé à se répandre sur la toile et ont fait l'objet de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. "Interview honteuse de machisme et de bêtise", "misogynie", Degré zéro de l'interview": les commentaires des internautes ne sont pas tendres...

La sénatrice PS Laurence Rossignol, qui qualifie le journaliste de "nuisible misogyne et lourd", a pour sa part réclamé son départ de la station radio.

Publicité clickBoxBanner