International Le Canard enchaîné révèle que la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, est à nouveau épinglée pour des travaux d'agrandissement non-autorisés ni déclarés au fisc, réalisés dans les locaux de la maison d'édition Actes Sud, à Paris, en 2012.

Ces révélations interviennent deux mois à peine après une affaire assez similaire. La ministre avait reconnu "une négligence" dans un autre projet d'agrandissement des locaux d'Actes Sud, à Arles cette fois. 

La ministre aurait fait agrandir de 150m² les locaux de la maison d’édition qu'elle présidait, avant d'être ministre, et, sans en informer la direction de l'urbanisme de la mairie de Paris.

"Dans les archives de la Direction de l'urbanisme de la Mairie de Paris, pas la moindre trace de dépôt d'une demande d'autorisation de bâtir", écrit l'hebdomadaire. 

Au-delà de 20m², une demande de permis de construire est en effet obligatoire. 

La ministre aurait normalement dû également déclarer cet agrandissement au fisc, explique le Canard.